Menu:

Vendredi 30 août - 20h30 2013

Conférence : "Le Permien : une crise catastrophique"

Richard CISZAK

 

Une animation prolongée par l'excursion du samedi 7 septembre (Lodévois) (voir calendrier)

 

L’AST organise une sortie le 7 septembre sur le Rougier ou Ruffes du Lodevois par un circuit autour du Lac du Salagou (Hérault). Ce rougier (pélites et grès rouges) bien connu chez nous, est d’âge permien (-300 à -250 millions d’années). Au cours de ce périple autour du lac, à l’occasion d’arrêts bien choisis, seront discutés (rappelés ?) les détails pétrographiques des affleurements, prétextes à une reconstitution de la géographie locale et des environnements, à l’époque. Cependant, une autre facette de cette période charnière entre l’ère Primaire et l’ère Secondaire a été (très) peu évoquée lors de nos tribulations géologiques astiennes, c’est le bouleversement radical de la biodiversité qui fait passer le Paléozoïque (ou période de vie des organismes anciens) au Mésozoïque (organismes de la « période intermédiaire », d’âge secondaire).

Nous proposons lors de la conférence-préparatoire du 30 août, de pallier à cette lacune et de parler précisément de la plus catastrophique crise biologique de tous les temps, appelée « crise Permien-Trias ». Cet événement au cours duquel la vie frôle l’extinction, s’est produit à la fin du Permien, il y a 250 millions d’années. Sur une courte période de 9millions d’années une véritable hécatombe des êtres vivants va se produire : 96% des espèces marines, plus de 70% des vertébrés terrestres, 63% des insectes, etc. disparaissent de la surface de la planète. Si certains groupes d’organismes se sont totalement éteints, d’autres ne l’ont été que partiellement, et certains ont même survécu (dits espèces-Lazare) puis se sont diversifiés après la crise. On assiste alors à une profonde transformation du monde vivant au Paléozoïque vers une biodiversité nouvelle au Mésozoïque, laquelle sera aussi durement touchée à la fin de cette période, à -65 millions d’années (crise KT à la limite Secondaire -Tertiaire).

Les causes de cette crise Permien-Trias qualifiée de « la plus meurtrière des crises de la vie », sur les 5 épisodes majeurs d’extinction en masse produits en 500Ma, sont multiples. Nous passerons en revue les « suspects », responsables de cette catastrophe. En fait, doit-on  considérer cette grave extinction biologique comme la conjonction de causes néfastes agissant à un moment donné, et donc brutale, ou d’un événement préparé de longue date ?

Un exposé intitulé : « la crise biologique de tous les temps, il y a 250 millions d’années », illustré de 45 diapositives.